Un nouvel élan pour Paris Nord

20 janvier 2020

Accueil

Les élections aux conseils centraux puis à la présidence auront lieu prochainement à l'Université Paris 13, nouvellement renommée Sorbonne Paris Nord. Christophe Fouqueré et son équipe ont décidé de mener une liste dans l'esprit et pour les objectifs présentés sur ce site.

Vous trouverez sur ce site les propositions principales que nous proposons pour l'avenir de notre université.

N'hésitez pas à envoyer vos commentaires, vos propositions à christophe.fouquere@univ-paris13.fr

 

Une Présidence collégiale et solidaire : Nous nous engageons à construire l'avenir de notre université avec un projet partagé par tous les acteurs et toutes les actrices de la vie universitaire. Écoute, dialogue, transparence doivent être la ligne de conduite incontournable pour le pilotage de l'université : toutes les instances (CA, CAC, CFVU, CR, conseil des directeurs de composantes, CT, CHSCT...) doivent participer, collégialement, à la vie et aux décisions de l'université. Nous nous engageons aussi à la diffusion des questions, des débats, des conclusions.

Une Présidence avec des principes forts : avoir une gestion des personnels respectueuse des personnes et de leurs compétences, garder le fonctionnariat comme principe premier de recrutement, rester une université à taille humaine, ancrée dans son environnement,  écologiquement responsable, associée aux autres établissements de Sorbonne Paris Cité, sans fusion avec d'autres universités.

Pour quels objectifs ?

1) Une politique ambitieuse et volontariste tant en formation qu'en recherche : il nous faut porter les principes et les objectifs propres à Paris Nord tant au Ministère qu'à l'alliance Sorbonne Paris Cité ou au Campus Condorcet, à la région Île–de-France comme au CNRS, à l'Inserm ou à l'AP-HP. En particulier, il nous faut :

  • obtenir un budget en cohérence avec ce qui est nécessaire pour le développement de Paris Nord, en particulier en argumentant au ministère sur notre sous-dotation récurrente, sur la pertinence de nos projets et de nos objectifs,

  • consolider et développer notre politique de formation, dans le respect et l'autonomie des composantes, en particulier en matière de formation continue et en apprentissage, avec une analyse par la CFVU des formations de notre université pour rendre notre offre plus attractive,

  • agir pour une meilleure réussite des étudiant.e.s, lutter contre l'échec et le décrochage. Avec le service VOIE, améliorer l'insertion professionnelle,

  • soutenir nos laboratoires : il revient à la Commission de la Recherche de réfléchir aux outils de recherche : quelle répartition des moyens mettre en œuvre entre laboratoires, structures fédératives et appels à projets, quels personnels de soutien à la recherche obtenir, quelles plateformes soutenir (en particulier dans le contexte de SPC) ? Des structures fédératives rénovées pourraient être des lieux de réflexions sur les besoins, les innovations à mettre en place, les thèmes de recherche à soutenir,

  • faire encore évoluer les écoles doctorales : améliorer les dispositifs de sélection de candidats à un contrat doctoral, mettre en place une « Maison des doctorants », consolider la place des ED de Paris 13 dans le paysage doctoral de SPC,

  • améliorer notre politique internationale : augmenter son budget, améliorer l'accueil d'étudiants étrangers, le suivi des formations à l'international, mettre en place des partenariats forts qui servent d'appui aux relations de type Erasmus, aux stages à l'étranger, comme à des formations croisées.

2) Beaucoup reste à faire pour l'ensemble des personnels : la souffrance au travail n'est pas une fatalité. Il est en effet possible de concilier une gestion efficace de l'Université et une gestion des "ressources humaines" respectueuse des personnes et de leurs compétences, des Biatss, des enseignants, des enseignants-chercheurs, en pleine concertation avec le CT et le CHSCT. La nomination d'un.e VP dédié.e permettra de mieux définir les questions et les enjeux, d'être force d'amélioration, tant pour la formation ou le déroulement de carrière des personnels, que pour les questions de parité, d'éthique ou de laïcité. La titularisation, la promotion des personnels, en particulier de catégorie C, restent des objectifs importants.

Il reste aussi à améliorer la situation des étudiants et des personnels, en particulier de ceux en situation de handicap : en développant une vie de campus, en concertation avec les villes où l'Université est implantée, en concertation avec le FSDIE, en améliorant la restauration, en facilitant la pratique du sport, en mettant en œuvre une Maison des Etudiants.

3) Renforcer les liens avec l'environnement local, trop souvent délaissé, tant du point de vue des transferts de technologies, que de la formation, de l’insertion professionnelle et de la recherche : Plaine Commune, Est Ensemble, CAVAM, les villes et le département, mais aussi les lycées et autres établissements proches (SupMeca, Paris 8, Cergy-Pontoise, ...).

Repenser la stratégie immobilière et de maillage du territoire : une réflexion sérieuse doit être menée sur l'optimisation de l'occupation des locaux et des moyens pédagogiques lourds sur les sites déjà existants. Il devient urgent de consacrer une part du budget de l'Université à la réhabilitation des locaux (Villetaneuse, Saint-Denis en particulier) mais aussi à l'amélioration de la signalétique sur les différents campus.

Mettre en œuvre une politique de développement durable qui permette à l'université d'être exemplaire dans ce domaine.

 

Au travers de recontres que nous organiserons au cours des deux prochains mois, nous aurons la possibilité de débattre de ces questions, vous aurez l'occasion d'apporter à ce programme d'autres projets, d'autres idées, afin que l'Université Paris 13 devienne une université pleine et entière, porteuse de projets collectifs pour le prochain quinquennal.

Posté par ElectionsUP13 à 12:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]